Comment les traducteurs indépendants peuvent combiner les tendances actuelles pour profiter d'une opportunité unique

James Hallett 16 févr. 2024 8 minutes de lecture
An introduction to translation collaboration
Le secteur de la localisation a connu une croissance constante, même face à des défis tels que la récente pandémie de COVID-19. Comme les entreprises produisent de plus en plus de contenu sur divers canaux, la demande continue d'augmenter, et l'explosion actuelle du contenu ne montre encore aucun signe de ralentissement, comme l'indique notre récent rapport Informations sur les technologies de traduction.  
 
Aujourd'hui, les traducteurs sont confrontés à la question de savoir comment répondre aux exigences des clients en matière de rapidité, de qualité et de coût, ainsi qu'à la manière dont les technologies émergentes vont perturber leur activité. Une approche adéquate peut transformer ces défis en opportunités. Examinons les principales tendances qui touchent le secteur.   

L'IA générative et les grands modèles linguistiques (LLM)

OK, levez la main si vous savez ce que cela signifie réellement ? Vous n'avez pas à vous inquiéter si vous ne connaissez pas les nouveaux termes liés au dernier boom de l'IA. En termes simples, l'IA générative crée de nouveaux contenus de manière autonome, en élaborant des textes ou des images originaux sur la base de modèles appris à partir d'une grande quantité de données. Pour nous, dans le secteur de la localisation, la capacité de l'IA à créer du contenu est ce qui nous intéresse le plus. 
 
Un grand modèle linguistique (LLM), comme ChatGPT, est un programme informatique avancé capable de comprendre et de générer un langage semblable à celui des humains. Entraîné sur de vastes ensembles de données, il sert d'outil sophistiqué pour des tâches telles que la rédaction, la traduction et le résumé, en tirant parti de ses vastes connaissances intégrées pour relever divers défis linguistiques.   
 
Il n'est pas surprenant que l'IA linguistique représente une opportunité importante pour les professionnels des langues. Contrairement aux gros titres prédisant l'asservissement de l'IA, son véritable pouvoir réside dans l'amélioration et l'accélération de votre travail. 
 
L'IA générative peut aider les professionnels des langues dans des tâches telles que la transcréation, l'élimination des préjugés sexistes et l'adaptation du contenu à des longueurs de phrases spécifiques. Notre application AI Professional constitue une nouvelle avancée passionnante. Comme elle intègre les grands modèles linguistiques dans Trados Studio, elle vous permet de perfectionner votre travail et de relever un plus grand nombre de défis linguistiques, améliorant à terme la qualité de vos traductions.  
 
Ses principales fonctionnalités incluent la fourniture de traductions alternatives sur la base d'invites définies par l'utilisateur, l'offre d'informations supplémentaires sur le contenu source/cible et l'élimination des préjugés sexistes. Mais ce n'est pas tout. Nous mettons constamment à jour cette application, téléchargeable depuis le RWS AppStore, pour y inclure de nouvelles fonctionnalités et offrir davantage d'options et de flexibilité. 
 
Une autre fonctionnalité basée sur l'IA que nous avons récemment développée est « Trados Copilot - Smart Help ». Smart Help exploite l'IA pour améliorer votre expérience Trados, en la rendant plus fluide et plus efficace que jamais. Son moteur basé sur l'IA trie notre vaste ensemble de documentation produit en ligne pour fournir des réponses précises, opportunes et contextualisées à vos questions. 
 
On peut dire que l'IA a un impact indéniable sur l'industrie. Et si l'on regarde en arrière, ce n'est pas la première fois. Trados est imprégné de l'IA depuis des décennies, la traduction automatique étant l'une des principales fonctionnalités de nos produits. Nous formons désormais notre propre modèle de traduction automatique neuronale, Language Weaver, afin d'offrir une solution simple à ceux qui souhaitent utiliser les dernières avancées en matière de traduction automatique sécurisée. 
 
Si l'on se penche sur les craintes suscitées par la traduction automatique (TA) par le passé, la panique initiale s'est apaisée. Au lieu de cela, la traduction automatique n'a cessé de se développer au sein de l'industrie, sans diminuer l'implication humaine. La traduction automatique fait désormais partie intégrante du processus de traduction – et il en ira de même pour l'IA générative et les LLM. Nous vous suggérons donc de vous tenir informé, d'adopter l'IA et d'utiliser ces améliorations technologiques à votre avantage.  

Dites adieu aux traducteurs. Et bonjour aux spécialistes linguistiques. 

On ne saurait trop insister sur l'influence transformatrice de la technologie sur le rôle du traducteur. Autrefois cantonnés à combler les lacunes linguistiques et à traduire des textes, les traducteurs d'aujourd'hui sont devenus des professionnels polyvalents. La majorité d'entre eux naviguent désormais dans un paysage numérique dynamique, fait de formats divers, de complexités culturelles et de cadres réglementaires – et restent soumis à un impératif de rapidité. 
 
Cette évolution exige de nouvelles compétences, l'utilisation d'outils avancés et des méthodes de travail novatrices. Pour les professionnels des langues d'aujourd'hui, tout a subi un changement de paradigme, ce qui signifie que le rôle traditionnel du traducteur est en train de changer. Pourtant, au milieu de ces transformations, il y a toujours eu une constante : l'intitulé du poste. Il est temps de dire adieu aux « traducteurs » et d'entrer dans l'ère des « spécialistes linguistiques ». 

Hyper-localisation : la pertinence est primordiale. 

L'augmentation de la demande en traduction s'explique par l'importance croissante accordée à l'engagement personnalisé des clients. Les entreprises reconnaissent l'importance de communiquer avec leurs clients dans leur langue maternelle, ce que confirme notre dernier rapport, Global Understanding. Affranchie des obstacles.  
 
Cette tendance est particulièrement favorable à l'ouverture de nouvelles perspectives de carrière dans la traduction pour les locuteurs bilingues maîtrisant plusieurs langues. Cependant, elle signifie également un changement dans le rôle traditionnel du « traducteur ». Comme indiqué ci-dessus, les professionnels capables de s'épanouir dans ce paysage en constante évolution sont ceux qui incarnent le concept de « spécialiste linguistique ».  Ces spécialistes ne sont pas de simples traducteurs ; ce sont des linguistes créatifs et des consultants culturels capables d'adapter leur travail afin qu'il trouve un écho profond auprès du public cible.  

Externalisation ouverte basée sur l'IA.

Dans la société contemporaine, l'importance de la gouvernance environnementale, sociale et d'entreprise est primordiale. Les entreprises s'efforcent d'être plus inclusives, en lançant des initiatives visant à rendre leurs produits et services aussi durables et inclusifs que possible. 
 
LA DEIA (diversité, équité, inclusion et accessibilité) au sein de la main-d'œuvre reste une priorité absolue pour les entreprises, ce qui signifie que communiquer dans la langue maternelle des interlocuteurs peut être considérée comme une contribution aux objectifs ESG. Ceci est lié à notre discussion sur l'hyper-localisation et l'importance croissante de l'engagement personnalisé des clients. Par exemple, il y a eu une forte augmentation de la demande d'ajout de la langue des signes dans les vidéos. 
 
Cette sensibilisation accrue à la DEIA signifie que les organisations souhaitent de plus en plus que leurs valeurs se reflètent dans toutes les langues qu'elles utilisent pour communiquer. Les professionnels de la traduction doivent donc être attentifs aux questions linguistiques liées au genre, à la race, à la religion, au handicap, à la classe sociale, etc. 
 
La question est également de déterminer la durabilité des activités de localisation, en particulier en cas d'utilisation de modèles d'IA générative. Le développement et l'exécution de ces modèles nécessitent une puissance de calcul considérable. Par conséquent, chaque entreprise qui les exploite doit en tenir compte lorsqu'elle évalue sa progression quant à la réalisation de ses objectifs environnementaux. 
 
Qu'est-ce que cela signifie pour le traducteur ? Comme pour l'hyper-localisation, il existe des opportunités pour les traducteurs qui peuvent aider les entreprises à refléter leurs valeurs DEI lorsqu'elles localisent du contenu. Cela peut être particulièrement important lors de l'évaluation de la qualité de la traduction automatique ou de toute traduction basée sur l'IA, car les machines sont connues pour refléter les biais du passé.  

Comment le travail basé sur le cloud et les spécialistes du domaine sont devenus meilleurs amis. 

L'adoption du travail basé sur le cloud gagne du terrain dans le secteur de la localisation, en particulier dans les fonctions bénéficiant de l'accès à des ressources linguistiques centralisées et stockées dans le cloud ainsi qu'à des processus gérés dans le cloud. Une combinaison courante consiste à associer une gestion de la traduction basée sur le cloud à un outil de traduction ou de post-édition basé sur l'ordinateur. 
 
Grâce à la facilité de déploiement et d'accès aux solutions cloud et à l'amélioration notable de la qualité de la traduction automatique (TA), on observe une évolution notable vers la révision des traductions basées sur le cloud par des spécialistes du domaine qui ne sont pas nécessairement des professionnels de la traduction. 
 
Cette tendance est plus marquée dans les domaines exigeant des connaissances spécialisées et une utilisation précise de la terminologie. Les entreprises explorent de plus en plus le modèle « spécialiste du domaine en tant que post-éditeur », en s'appuyant sur la TA et en faisant appel à des spécialistes du domaine qui révisent selon les besoins, les grands modèles linguistiques (LLM) accélérant cette tendance.  
 
Et il n'y a aucune raison pour que cette tendance ne puisse pas également être exploitée par des indépendants compétents en informatique. Pour que ce modèle fonctionne, quelqu'un doit organiser le processus faisant uniquement appel à des spécialistes du domaine, créer des modèles, organiser les mémoires de traduction, superviser l'ajustement de la traduction automatique/l'IA, développer des invites ou former les spécialistes du domaine aux opérations technologiques des invites, et offrir le niveau d'assistance approprié. Qui pourrait mieux remplir ce rôle qu'un traducteur indépendant ayant une connaissance approfondie des technologies de traduction ? Les traducteurs indépendants peuvent jouer le rôle de gardiens en aidant les spécialistes du domaine à s'approprier les processus adéquats. 
 
Toutefois, les traducteurs indépendants spécialisés se demandent peut-être ce que cela signifie pour eux et pour leur carrière. La quantité de contenu traduisible ne cessant d'augmenter, nous pensons qu'il y aura un flux de travail constant pour chacun, quel que soit le modèle que vous soutenez.

Que signifie l'écosystème pour les professionnels de la traduction ? 

La numérisation croissante des processus dans le but d'améliorer leur efficacité a involontairement généré un nouveau type d'inefficacité : la friction causée par les transferts d'une technologie à une autre. Alors que les entreprises cherchent à étendre la portée de leur contenu sur de multiples plateformes, le processus de traduction se heurtera inévitablement à des obstacles. C'est pourquoi l'accent est de plus en plus mis sur la création d'écosystèmes technologiques dotés d'éléments intégrés qui assurent la fluidité du travail.  
 
Pour les traducteurs indépendants, il est important que la technologie de traduction que vous choisissez puisse être facilement intégrée aux systèmes des donneurs d'ordre au sein de la chaîne logistique de localisation. Trados étant utilisé tout au long de la chaîne logistique de traduction, vous pouvez être sûr que vous serez en mesure d'accepter et de travailler facilement sur des projets de traduction, avec la prise en charge de tous les types de scénarios de travail et des formats de fichiers les plus récents. En outre, nous possédons et exploitons le tout premier et unique AppStore du secteur linguistique. Vous pouvez accéder à des centaines d'applications utiles qui vous aideront à étendre les fonctionnalités de votre environnement Studio et à personnaliser votre façon de travailler. L'application AI Professional mentionnée précédemment n'est qu'une des centaines d'applications utiles que vous pouvez télécharger et gérer directement à partir de Trados Studio.  
 
Trados étend également ses capacités en proposant une intégration transparente avec des technologies partenaires et des API personnalisables. Metalinguist, par exemple, dont la solution de gestion d'entreprise primée s'intègre parfaitement à Trados pour vous aider à développer efficacement votre activité, en vous libérant des contraintes administratives. 
 
Heureusement, Trados ne se contente pas de fonctionner seul. Il est au cœur d'un écosystème, ce qui signifie qu'il peut se développer en fonction des besoins de votre entreprise et se connecter à des technologies partenaires. 

Et après ? Pourquoi le choix de la technologie adaptée est essentiel. 

Chaque fournisseur de technologies de traduction suit de près les tendances qui façonnent le secteur, et nous n'y faisons pas exception.  Les tendances présentées dans ce blog sont là pour durer, ce qui signifie que vous avez besoin d'un fournisseur de technologie fiable pour vous aider à naviguer dans un secteur en constante évolution. Chez Trados, nous suivons de près ces tendances afin d'orienter et d'informer nos feuilles de route produits et nos futures versions pour répondre au mieux à vos besoins. 
 
Pour en savoir plus sur ces tendances et sur ce que fait Trados pour aider les professionnels de la traduction, consultez notre livre numérique « Neuf tendances, anciennes et nouvelles, qui façonnent la localisation ». 
Consultez le livre électronique
Alina Bojescu
Rédaction

James Hallett

Responsable marketing
En tant que responsable marketing chez RWS, James est chargé de promouvoir Trados sur le marché des indépendants. Il travaille chez Trados depuis 2022 et possède plus de sept ans d'expérience dans le marketing.
Tous les articles de James Hallett